DSCF4141

    Au vu du beau temps qui règne en ce moment (je sais pas chez vous, mais ici c'est l'hiver...), oublions les bikinis et les maillots de bain, sortons les moufles et les bottes, et attaquons un bon dessert bien riche et bien chocolaté pour résister au froid! J'ai nommé:

Le Saucisson de chocolat.
En plus, comme l'a justement fait remarquer Aurélie, je suis à la bourre dans les posts!!! (nan mais c'est quoi ce blog même pas tenu correctement, je vous jure....)
Donc une recette 100% cocholat, que des bonnes choses à l'intérieur, affiné en cave (plus communément appelée frigo), que des bonnes choses, oui madame, du gras, du sucré, du bon!!
(et même s'il n'y a pas de parmesan dans le chocolat, je vous assure, ça déchire).

Pour réaliser ce magnifique saucisson il faut:
1) Tuer le cocholat. Pour cette épreuve, aller voir ici.
Mais attention, pour ce saucisson là, ne pas se tromper: Sélectionner un bon cocholat (ou appelé aussi porcolat), bien gras: on trouve cet animal plutôt vers Pâques, courant les jardins aux côtés de lapincolats à grandes zoreilles, ou de poulocolats ou encore d'oeufocolats. Bon si vous n'en trouvez pas (on est en juillet, je vous le rappelle, même si on a un temps de Pâques), vous pouvez vous procurez des filets de cocholats tout prêts, vendus en tablettes de 200g.

2) Sélectionner un bon lait de cocholat, que l'on peut trouver en pot ou en briquettes sous le nom farfelu de crème fraiche. Se munir également d'un peu de saindoucolat (les gens de chez nous appelle parfois ça du beurre...)

3) Se munir de rondelles de cocholat grillé: On en trouve de différentes sortes. Personnellement, j'ai opté pour les "Roudor", parce que... ça sonne bien, mais pas seulement... Mais on peut aussi prendre des palets Bretons, ou encore des p'tit bruns (les cousins des p'tits blonds) ou encore des PIM'S, mais ça c'est si vraiment on est trop trop trop gourmand.
D'ailleurs, je signal à Georges que si je n'avais pas trouvé un emballage de PIM'S VIDE dans le tiroir, c'est ce que j'aurais utilisé....mais passons.

Procédé saucissonnesque:

Faire fondre 200g de cocholat noir, avec 40g de saindoucolat et 100g de lait de cocholat.

Mélanger.

Ecraser sans pitié les biscuits de votre choix en gros morceaux.

Mélanger le tout et rouler cette pâte dans du papier film en lui donnant la forme du saucisson (parce que de toute façon, la forme d'un jambon, c'est plus dur).

Mettre à affiner au frigo 2 heures. Sortir le saucisson, le fariner avec du sucre glace et.... trancher!

DSCF4138