Puisqu’il faut bien se lancer, soyons fous, lançons nous. A force de blogosphèrer, cela devait arriver, de créer un blog… et voilà, voilà, c’est arrivé.

Bon, par où commencer ?? Autant vous prévenir tout de suite et planter le décor : Je suis accompagnée, partout où je me déplace, d’une fourmi pantagruélique, une petite voix qui réclame toujours un truc sympa à manger, qui fouille dans les boites de chocolats quand j’ai le dos tourné, qui ne veut pas manger de légumes, ou qui prend les chips pour des légumes. « bin quoi, c’est fait avec des patates non ?? »…Enfin bon…le drame dans tout cela, c’est que la journée, j’enfile une tenue de diététicienne« un vrai métier de bourreau !! ». Mais entrons dans le vif du sujet :

La recette. Du coup c’est une tatin d’endives au lard que je vous livre, et il faut avouer que son idée n’était pas chicon, ah ah ah !!! « j’ai rien compris à ce que tu veux dire cocotte ». Tais toi et lis :

J’avais dans l’idée de faire une tatin d’endives depuis un moment, ce que j’ai fait. Seulement en cours de route la fourmi a modifié « amélioré !! on allait tous mourir de faim et devenir tout secs !! », disons amélioré, la recette.

Tatin d’endives toute simple mais améliorée

Ingrédients pour 4 personnes :

Une pâte brisée maison ou non

1Kg d’endives (moi je n’en avais que 800g et ça a suffit)

100g de lard fumé en tranches fines

Sel, poivre

Un peu de beurre

endives_rang_d_oignons


Réalisation :

Se munir des endives, les laver, « non non, mettez-les sales !! », enlever la base, et couper les en 2 dans le sens de la longueur.

Les faire revenir dans au beurre dans une sauteuse jusqu’à ce qu’elles soient cuitent.

Pendant ce temps, chemiser un moule à tarte avec les tranches de lards. « C’est beau non ? »


chemiser

Disposer les endives par-dessus en les rangeant bien serrées les unes contre les autres.

Abaisser la pâte par-dessus tout ce monde-là, en fermant bien les bords.

Cuire 35mn .35mn à 180°C.

Une fois cuite, démouler en renversant la tarte sur un plat (à tarte le plat, parce que sur un plat à cake, ça va moins bien. Mais ceci n’est qu’un conseil, après vous êtes chez vous, personne vous voit, c’est comme vous voulez.).

r_sultat

C’est vite fait, ce n’est pas mauvais, ça se fait bien les soirs où l’on erre devant un frigo vide ou presque et qu’on ne sait pas quoi faire à manger, et que, au bord du désespoir, on ouvre le bac à légumes, et là, sauvés, nez à nez avec les endives, on se sent des envies de sauter de joie. Mais n’exagérons rien, la folie retombe très vite dès que l’on se cogne dans la porte du congélateur restée ouverte juste au-dessus.

Analyse diététique de l’affaire  « c’est là que ça devient dangereux, barrez-vous !! »:

Le problème dans la tarte, c’est la pâte brisée, pleine de beurre. Sans parler de l’amélioration de la fourmi.

Pour ¼ de la tarte cela nous donne 350Kcal, avec 22g de graisses. Certes un peu gras, mais tout à fait raisonnable. Cela se complique bien évidemment si vous accompagnez ça d’une choucroute, mais là, je ne réponds plus de rien.